top of page
  • Photo du rédacteurnenooke

AN ~ Dictionnaire médical ...page 22

ANERGIE / ANÉVRISME

ANERGIE

Caractérisée par une disparition des réactions contre une substance à laquelle l'organisme était auparavant allergique , l'anergie est en général transitoire . Certaines maladies infectieuses comme la rougeole entraînent une anergie passagère : par exemple , une cuti-réaction positive avant cette maladie peut devenir négative pendant son déroulement , puis se repositiver après sa disparition .


ANESTHÉSIE

Perte de la sensibilité , complète ou partielle . Elle peut être provoquée par des médicaments ou liée à un état pathologique .

Les Anesthésiques permettent d'opérer un malade sans que xelui-ci ressente aucune douleur . Une anesthésie peut être locale , régionale ou générale , et les anesthésiques sont introduits soit par contact ( pommades ) , soit par la voie injectable ou respiratoire .

L'anesthésie générale implique une perte totale de conscience chez le malade . C'est un processus compliqué se déroulant par phases successives et qui n'est pas sans danger s'il n'est pas pratiqué dans des conditions techniques parfaites adaptées à l'état de santé particulier du patient .

L'anesthésiste est un médecin spécialiste qui participe à toutes les opérations importantes . Il contrôle les fonctions vitales du malade pendant tout le temps que dure l'opération. Il s'occupe également des perfusions et des transfusions sanguines avant , pendant et après l'intervention

Anesthésie de l'accouchement . Les problèmes de l'anesthésie sont ici particulièrs , car elle ne doit affecter en rien le nouveau-né . Si celui-ci ne respire pas dans les premières minutes qui suivent la naissance , son cerveau subit des dommages considérables et définitifs . Enfin , l'anesthésie ne doit pas affaiblir les contractions utéeines ni prolonger le travail . C'est pour ces raisons que les médecins limitent l'anesthésie à la période de l'accouchement où les contraction sont les plus douloureuses .

Nouvelles techniques . L'anesthésie est en plein développement . Par une technique récente , Par une technique récente , on peut insensibiliser un malade en refroidissant sa température centrale . Cet abaissement de température ralentit les fonctions vitales et décroît le risque d'accident cérébral pendant une opération .


ANESTHÉSIQUE

Substance capable de produire une insensibilité . Il y a deux principaux types d'anesthésiques : les anesthésiques locaux , qui provoquent une perte de la sensibilité dans une région limitée du corps , et les anesthésiques généraux , qui insensibilisent le corps tout entier et plongent l'individu dans l'inconscience . L'utilisation des anesthésiques est une science complexe . Pour une même opération , on utilise différents médicaments : l'un endort le malade , un autre décontracte les muscles , puis d'autres prolongent le sommeil . Chacun d'entre eux doit s'équilibrer avec les autres .

Anesthésiques locaux : Le plus utilisé est certainement la NOVOCAÏNE (dérivé de la cocaîne ) . Les nerfs autour du point d'injection sont insensibilisés pour une à deux heures . Elle est beaucoup utilisée par les dentistes. Le produit est appliqué à même la peau ou injecté dans les régions douloureuses . Certains produits anesthésiques se sucent pour anesthésier l'arrière-gorge .

L'anesthésie rachidienne est faite localement , mais elle peut insensibiliser une grande partie du corps . On injecte le produit entre deux vertèbres , et de cette façon aucun influx nerveux ne passe au-dessous du point d'injection . Faite à l'extrémité inférieure de la moelle épinière , elle est appelée " anesthésie caudale ". Cette méthode est réservée à des usages bien particuliers et très rares .

Anesthésiques généraux : L'éther fut longtemps utilisé , mais est maintenant pratiquement abandonné . Le patient respirait l'éther dans un masque et s'endormait. On utilise beaucoup actuellement l'éthylène , le cyclopropane et l'halothane . Le chloroforme n'est plus beaucoup utilisé en raison de ses effets secondaires . Le pentothal , injecté dans les veines , produit une anesthésie générale rapide , mais de courte durée . Certains anesthésiques, associés avec la scopolamine , provoquent seulement un demi-sommeil .


ANÉVRISME

L'anévrisme artériel est une sorte de sac ou de dilatation anormale d'une artère : il est dû à une altération de la paroi artérielle , qui , affaiblie , se distend sous l'effet de la pression sanguine . Il peut exister des anévrismes artériels congénitaux et des anévrismes secondaires à des traumatismes ou à des maladies touchant les artères , telles la syphilis et l' athérosclérose .Les localisations les plus fréquentes sont sur l'aorte , principale artère du corps . La rupture d'un anévrisme provoque une hémorragie interne souvent mortelle .

L'anévrisme artérioveineux est une communication anormale permanente entre une artère et une veine . Il peut être d'origine congénital , ou , plus souvent , secondaire à un traumatisme ; la communication anormale prend en général la forme d'un canal ou d'une poche .

L'Artériographie permet d'apprécier le siège et l'importance de l'anévrisme : grâce à ces renseignements , on pourra demander au chirurgien d'intervenir lorsque l'anévrisme sera accessible à l'opération .



5 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout
bottom of page