top of page

Dictons du mois de mai



Quelques dictons pour le mois de Mai


Mai ne va jamais sans fleurs. Mai sans rose rend l'âme morose. Mai en rosée abondant rend le paysan content. Mai fleuri, an réjoui. Mai jardinier ne comble pas le grenier. Au mois de mai, le seigle déborde de la haie. Averse de mai a plus de pouvoir que dix arrosoirs. Grand soleil de mai diminue le poids du grain. Brouillard de mai, chaleur de juin, amènent la moisson à point. Celui qui s'allège avant le mois de mai, certainement ne sait pas ce qu'il fait. Les plantes poussent plus en une nuit de mai qu'en dix avril. Lorsque mai sera chaud, septembre rira haut. De mai, chaude et douce pluie fait belle fleur et riche épi. Eau de mai tue le porc d'une année. En mai, beaucoup de vent réjouit le paysan. Fleur de mai, il faut s'y fier. Qui a la fièvre en mai, le reste de l'an est sain et gai. Si mai est frais, guère ne vaudra le blé. Tant que mai n'est pas au vingt-huit, l'hiver n'est pas tout à fait. Un essaim en mai, vaut une vache à lait. Gelée de mai, misère nous prédit au vrai. La rosée de mai fait tout beau ou tout laid. Le mois de mai de l'année décide la destinée. Plus mai est chaud, plus l'an vaut. Quand il pleut les premiers jours de mai, les coings sont perdus. Quand l'aubépine est en fleur, crains toujours quelque fraîcheur. Quand le raisin naît en mai, faut s'attendre à du mauvais.

2 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout
bottom of page