top of page
  • Photo du rédacteurnenooke

Comprendre et éduquer son bouledogue :


Commencer l'education sans attendre


C'est une règle essentielle à rappeler :

les maîtres ont souvent peur d'embêter leur chiot dès les premiers jours laissant à l'animal le loisir de faire ce qu'il veut . puis décidant que le jour " J " de l'education est arrive, ils changent de comportement .

Le chien est perdu et ne comprend pas cette nouvelle situation . Le bouledogue comprendra en revanche très vite qu'il peut ne pas obéir .

Combien de fois voit on un maître parler doucement à son chiot qui refuse de marcher en laisse pour finalement le tirer violemment jusqu'à la maison . pour être patient, il faut être de bonne humeur ! et toujours de la même humeur !

Comme il est sensible, la manière forte ne lui convient pas du tout. Le résultat sera diamétralement oppose à ce que vous recherchez . Il se braquera et se dressera contre tous les actes d'autorité destines à le faire plier . En revanche, comme il est tendre et très attache à ceux qui l'entourent, il sera heureux de faire plaisir en répondant positivement à toutes les sollicitations .

Un " non ! " ferme à voix forte doit accompagner toute attitude reprehensible et cela, dès le jour de l'arrivee du chiot . Tout ce qui est interdit doit l'etre dès le debut . Lorsque l'on tolère de son chiot qu'il lacère le tapis, " parce qu'il est petit et que cela l'amuse ", comment lui faire comprendre plus tard qu'adulte ce n'est pas bien ? Il est donc important de determiner, en famille, ce qui sera autorise ou pas et que tous les membres du foyer prennent la même attitude . Si ce n'est pas le cas, votre petit bouledogue comprendras très vite à qui s'adresser pour obtenir ce que d'autres lui interdisent . Chaque propriétaire a ses exigences et tolerances et ce qui convient à l'un peut tout à fait déplaire à l'autre . Il faut donc être extrêmement clair dès le départ .

Un chiot est un bébé , n'exigez pas à deux mois qu'il se conduise d'emblée comme un adulte . Le " non ! " sera répété si le chiot poursuit une activité reprehensive . Si la faute se répète, le mieux est d'obtenir la soumission à la manière de sa mère quand elle souhaitait le mettre au pas : prendre le chiot par la peau du cou, le soulever légèrement en le secouant et en répétant le " non !" d'une voix ferme . Ceci n'est plus possible quand le chiot a grandi et qu'il a atteint une taille adulte . On peut alors, en cas de faute grave, se munir d'un "outil " qui prolonge la main : la tapette à mouches ! Une claque cinglante sur les fesses surprendra le garnement obstiné . En general, la simple vue de la tapette une autre fois suffira à faire cesser les agissements coupables .

Vous devez être constant dans vos ordre, dans vos réactions et dans votre attitude de dominant

*********************************************************************

Utilisez toujours les memes termes


Vous devez toujours employer pour le même ordre, le même mot . Si vous avez choisi de dire " assis " ne changez pas en " assieds-toi " ou " mets-toi là " . Le chien pensera qu'il s'agit d'un ordre différent . Le chien retient une sonorité plus que le mot lui-même . Vous pourriez éventuellement lui parler anglais en disant " assis " ou "sit " mais les exemples de telles sonorités rapprochées pour le même ordre sont restreints !


Tous les membres de la famille emploieront les même termes.


il est preferable de prendre ( si possible ) une voix grave . C'est pour cela que les maîtres se font écouter plus facilement que les maitresses ! Le chien est plus attentif aux son graves. Surtout évitez de crier . Un ton sec et autoritaire suffit . La tonalite de votre voix doit donc être votre principal outil et votre main ne doit servir qu'à caresser ou récompenser . Même une réprimande doit être faite dans le calme mais avec fermeté .

Le " contact " avec l'animal obéit à certaines règles . Des gestes de felicitation trop amples accompagnes de cris de joie peuvent provoquer chez l'animal une peur telle qu'il n 'est pas près de recommencer ce qu'il vient de faire, même si vous en étiez très satisfait !

Habituez aussi les enfants à la douceur dans les relations de toucher avec l'animal . Leurs mouvements peuvent entrainer des reactions de peur et d'incomprehension de la part du chiot, qui peut se sentir agressé . Bien sûr chaque membre de la famille a sa gestuelle propre mais la douceur s'impose . ( Sauf dans certains cas que nous verrons plus loin où l'apprentissage exige de la fermeté dans les gestes comme pour la maiche en laisse ).


Votre bouledogue est un chiot adorable mais gardez à l'esprit qu'il le restera s'il est éduque .




>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>> A SUIVRE <<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<






1 008 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page