top of page
  • Photo du rédacteurnenooke

Santé : Les maladies de l'oreille


Elles sont beaucoup moins fréquentes que chez les chiens à oreilles tombantes .

Le propriétaire se doit de faire un examen régulier du conduit . Un nettoyage hebdomadaire ou tous les quinze jours avec une lotion auriculaire permettront de prévenir ou de détecter un probleme éventuel . Une oreille portée plus basse, un grattage de la base de l'oreille ou le secouement répète de la tète sont des symptômes qui doivent alerter le maitre .


Les otites externes :

Elles ont des causes très diverses : presence d'acariens, de champignons ou levures, de bactéries . Seul le praticien est capable de determiner la cause et le traitement correspondant .


Les otites internes :

Elles sont beaucoup plus rares . Elles sont accompagnées d'une perte d'equilibre, d'un comportement de marche en cercle, de chute sur le cote et de mouvements involontaires des globes oculaire .


La surdité :

Elle est très rare et se rencontre aussi bien sur des chiens bringés que sur des chiens à panachure envahissante ( cailles) . Si elle est congénitale, c'est-à-dire que le chiot en souffre dès sa naissance, elle n'est pas obligatoirement héréditaire . Elle peut être due à une malformation du fœtus in utero ou la consequence d'un accouchement trop long ou difficile . La mauvaise oxygenation des fœtus dans les minutes ou les heures qui precedent la mise bas est la cause la plus fréquente des troubles qui affectent en tout premier lieu le cerveau .

Elle est très difficile à détecter au cours des premieres semaines et même parfois des premiers mois de vie u chiot .

Celui-ci compense ses difficultés auditives par l'odorat, la vue et la sensibilité aux vibrations dans son environnement .




Coupe d'une oreille de bouledogue



497 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout
bottom of page