top of page
  • Photo du rédacteurnenooke

Rougequeue noir

Phoenicurus ochruros 14 cm

Venu des montagnes , le rougequeue noir est depuis longtemps descendu en plaine , àù les hommes élevaient des édifices de pierre , châteaux forts , cathédrales ou bâtiments qui lui rappelaient suffisamment ses falaises natales pour qu'il s'y installe . Cet oiseau rupestre a su tirer partie de cette nouvelle situation . Aujourd'hui , c'est un hôte discret et charmant de nos villes et de nos fermes ,qui reste , malgré tout, abondant en montagne et , souvent , à grande altitude .

Un trille aigrelet qui semble jaillir d'entre les pierres , puis l'éclat d'une queue rousse qui s'enfuit subrepticement lorsqu'on approche , voilà souvent tout ce que le rougequeue noir nous laisse connaître de lui . C'est un oiseau terrestre , qui sautille agilement parmi les éboulis , à la recherche de petits insectes . Qu'un danger l'inquiète , et il se transforme aussitôt en une boule coléreuse , la queue agitée de hochements nerveux .

Le rougequeue noir est très individualiste et , même sur ses terrains d' hivernage , il manifeste beaucoup d'intolérance à l'égard de ses congénères , qu'il écarte de son domaine . Au printemps , l'accouplement est précédé de danses , où le mâle se balance en déployant sa queue et ses ailes pour inciter la femelle à nicher .



IDENTIFICATION : mâle noirâtre , plus gris en hiver , avec un peu de blanc aux ailes ; femelle gris-brun . Les deux sexes ont le croupion et la queue roux vif .

NIDIFICATION : la femelle construit un amas de mousses , d'herbe et de racines dans un trou de rocher , parfois sous une poutre ; ponte , en avril , de 5 oeufs rosés , parfois bleue pâle luisant , couvés pendant 13 jours environ . Les jeunes sont nourris par les deux parents plusieurs jours après leur envol , à l'âge de 16 à 20 jours ; 2 et même 3 pontes se prolongeant jusqu'en août .

REGIME : insectes , araignées et mille-pattes ; des baies à l'occasion .


Le rougequeue noir chante souvent du haut d'un édifice .


Surtout migrateur ; les oiseaux du nord hivernent dans les régions méditerranéenne et indienne .


Nicheur répandu dans les villes et les villages ; commun par places , en milieu rupestre .






8 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout
bottom of page